Rencontre du temps

Amitié sur rdt

La trentaine célibataire.

Enfin, on se sent enfin prêt à vivre une relation, on a envie et besoin d’amour, de sexe, de partager son quotidien avec quelqu’un, de construire une vie en duo et non seul.

Mais à cet âge, on est souvent « coincé ».

Les amis sont casés, ils ont des enfants et plus envie de sortir comme avant. Toutes leurs activités tournent autour de leur progéniture et regroupent d’autres familles.

On a des cercles de relations amicales, familiales, professionnelles, qui ne s’élargissent (presque) pas.
Alors, on cherche une solution. Qui permettra de faire des choses, tout simplement. D’être moins seul dans son quotidien, de retrouver un semblant de vie sociale sans devoir se coltiner des enfants qui ralentissent tout le rythme des activités et limitent le champ des possibilités…

On découvre RDT. Et on s’inscrit… On n’espère rien d’autre que rencontrer des gens avec qui communiquer, s’amuser, s’entendre, retrouver un peu de cette vie d’avant, découvrir des nouveautés, des personnes de tous horizons, bref, peut-être de nouveaux amis…

Mais à 30 ans, se fait-on des amis comme ça ? Vraiment ? Un site comme RDT est-il le lieu où se créent de vraies amitiés ? Se croiser de temps à autre lors de sorties collectives, échanger quelques mots et après ? Cela suffit-il ?

Je m’interroge… Combien se voient hors RDT ? Ces liens, qui se créent petit à petit au cours des activités vécues ensemble et des mails échangés, sont-ils éphémères ou réels et durables ?

Et puis… RDT mène-t-il à tout ? S’il est apte à déclencher des amitiés, l’est-il à produire des amours ?

Il y a ici quelques personnes qui confondent RDT avec Meetic & Co. Ces personnes qui ne font aucune activité mais disent « tu es la personne de ma vie » en message privé à des gens dont ils n’ont que survolé le profil…

Il y a aussi, peut-être, des personnes qui, au hasard d’une activité, se sont découvert des affinités avec d’autres, au point de se lancer, d’oser, … De dire à quelqu’un : « je ne t’ai croisé qu’une fois, mais j’ai apprécié ta compagnie et j’aimerais apprendre à te connaitre davantage et qu’on fasse un bout de chemin ensemble ». Sans avoir peur de passer pour l’un des envahisseurs cités ci-dessus… Il y en a peut-être, mais j’en doute.

Il est probable que beaucoup de RDTiens l’ont pensé, sans oser… Qu’ils ont été tentés d’écrire ce genre de messages. Je suppose qu’ils se sont résignés, décidés à ne rien envoyer de tel, de crainte d’être mal catalogués. Et puis, RDT, ce n’est pas Meetic, voyons !

Et si, l’espace de quelques instants, il n’y avait aucun risque, aucun jugement, aucune appréhension, si on se lançait…

« Bonjour. Je t’apprécie, sans vraiment savoir pourquoi, et je me dis que j’ai envie de te connaitre. J’aimerais savoir si mon impression est la bonne, si on pourrait s’entendre et devenir amis, après avoir fait connaissance réellement. Mais pour ça, il faut qu’on se parle et qu’on se voie de temps en temps… On pourrait échanger des mails parlant de tout et de rien, pour voir si on aurait des choses à se dire. On pourrait aussi se concerter pour s’inscrire aux mêmes activités et avoir l’occasion de discuter IRL mais pas en tête-à-tête. Et toi, as-tu aussi eu cette impression qu’on pourrait peut-être, si on s’en donnait les moyens, être amis ? »

Alors, RDTiens, s’il n’y avait pas l’appréhension… Qui écrirait ceci à un autre membre RDT ? Moi, je le ferais. Et si… Et si vous le faisiez, juste une fois ?

(4) (1)
Commenter

un texte et débat très intéressant...quand on lit tous les commentaires, on se sent moins seul...on voit que finalement pas mal de gens réagissent de la même manière...peurs, appréhensions, etc...

Il est vrais que quand on est peu sur de soi, on ne sait jamais comment réagir, quel message écrire...on se pose 36.000 questions "elle va croire que...elle va penser que..." "j'aurais pas du dire ceci...j'aurais pas du faire cela...", toutes ces pensées qui vous pourrissent la vie...

Je trouve que ces messieurs sont très sages :-) Et plus optimistes que ces dames !

Pour répondre à l'auteur, RDT peut mener à bien des choses, des accords, des désaccords, de l'amitié, de l'amour, de la haine, créer des espoirs qui donneront quelque chose, créer des désespoirs.

Bref, comme n'importe quelle relation entre 2 personnes, tout dépend de leurs attentes aussi, de leurs affinités.

Ton petit texte est très joli, mais je me suis demandé si ça existait encore des personnes qui écrivent comme ça. Ca devient très rare ce genre d'initiatives, mais c'est très honorable de ta part de l'afficher. Perso je ne l'écrirais pas à quelqu'un d'ici, parce que je ne discute avec personne, un peu comme un fantôme je ne fais que passer en coup de vent. Puis faire le premier pas engendre des à prioris, du style "oh tiens il vient me draguer lui, il est célibataire, moi aussi, c'est louche", ce genre de choses. Est-ce une raison pour ne pas faire le premier pas ? Non, du tout. Heureusement y'a le forum pour discuter de choses et d'autres (mais pas assez de sujets à mon goût) pour apprendre à se connaître et franchir ce premier pas.

Les amis casés avec gosses, bah merde, je dois être un des rares à avoir des amis sans gosses agreed (au moins ça pose moins de soucis pour se voir et manger un bon resto happy ).

ben moi par rapport à rdt, j'ai envie d'être positif : c'est quand même moins foutoir que facebook et surtout, et je pense que c'est ça qu'il faut d'abord voir, ça permet de rencontrer des gens que tu ne rencontrerais jamais dans la vie. Alors oui, le principe de la rencontre, à la base, est artificiel ( regroupement d'inconnus à une activité, sous un faux nom qui plus est), mais rien ne t'oblige à en déduire que tout ce qui s'en suivra sera artificiel. Car si les relations étaient catégorisées en fonction de comment et sur quel "terrain" elles naissent, ce serait plutôt chiant, la vie non ? pour ça , j'ai un peu de mal avec ce que tu peux projeter en termes d"éphémère ou durable pour une amitié rdt. Personne ne peut spéculer là-dessus, que ce soit sur rdt ou en dehors. Et si tu spécules, ou si tu espères ou attends...c'est le meilleur moyen de ne pas vivre . je pense que l'idéal est de savoir combiner ouverture, enthousiasme, respect , intérêt et présence à l'instant , sans "espoir" béat , mais sans pour autant cultiver le spleen. Tout en restant naturel. Sacré programme -)

Je ne pense pas qu'il faille non plus se focaliser à fond sur la fameuse "trentaine", comme si, une fois atteint un certain âge sans avoir fait ci ou ça, on serait mort. "La vie nous envoie toujours ses sergents recruteurs" ( pas de JCVD mais de je ne sais plus qui). Et le nombre de gens qui ont la trentaine, dont on croit qu'ils ont tout pour être heureux, et qu'ils ne sont pas...ça donne parfois sacrément envie de donner un coup de pied aux conventions toutes faites du bonheur.

puis les gens sont quand même pas cons non plus : ça arrive très souvent que sur rdt, les gens discutent naturellement de ce qu'ils ena ttendent ou pas, de comment ils le vivent...alors c'est vrai que tu n'as pas vraiment une activité précise fixe et répétée de semaine en semaine ' style faire partie d'un club de sport", mais tu peux quand même sentir ou pas si tu peux avoir des atomes crochus avec tel ou telle. mais c'est comme dans la vie, y a pas de recette du bonheur ni de fonctionnement, du moment que t'essaies tjrs de respecter les autres et toi même, tu finis par retomber sur tes pattes, je crois.

RDT est selon moi juste un espace de rencontre où l'on peut passer de bons moments ensemble, et qui mènent comme dans tout milieu où des gens se cotoyent à des relations d'amitié, voire amoureuses. Après, chacun en fait ce qu'il en veut. Ceux qui l'utilisent comme un outil meetic passent certainement à côté de son intérêt premier.

Je ne pense pas non plus qu'il faille trop espérer de RDT en tant que tel. Que ce soit sur RDT ou hors RDT, beaucoup de personnes espèrent trouver des amitiés et éventuellement l'amour. Mais les choses se feront naturellement (ou pas), et très probablement pas avant d'avoir participé à certain nombre d'activités. Comme hors RDT, la plupart des gens n'ont qu'une poignée de bons amis, donc on peut s'attendre à la même chose sur RDT: pas mal de connaissances sympas et peut-être quelques amitiés plus importantes qui dépasseront le cadre de RDT.

Concernant le message que tu enverrais volontiers à quelqu'un pour lequel tu ressens des affinités, pourquoi pas, en effet. Cependant, il me semble dans un premier temps préférable d'essayer de retrouver la personne à d'autres activités et d'y vérifier s'il y a intérêt partagé avant de s'échanger des messages, sauf en cas de timidité paralysante.

Quoi qu'il en soit, je te souhaite bonne chance dans ta découverte de RDT!   wink  

"Ça fait un peu JCVD" laughing  

d'ailleurs, petite chanson qui illustre cela : je pense que Dominique A y parle de relation amoureuse, mais à mon sens parfaitement transposable à d'autres domaines.

https://www.youtube.com/watch?v=w23I5aRnJK0

dakinou : non, tout n'est pas éphémère ! et heureusement ..je me rappelle mon cours de philo :" même si quelqu'un ou quelque chose  passe, a été, mais n'est plus, une chose est éternelle : le fait que ce quelqu'un ou ce quelque chose a été ". bon, c'était pas tout à fait en ces termes, et ça fait un peu Jean Claude Van Damme mais pour le coup, je pense que c'est juste.

Au final, RDT est une micro communauté où des liens plus ou moins durables se font comme dans d'autres circonstances. Donc oui, des amitiés se créent, des couples aussi.

Pour ma part, j'ai rencontré plusieurs chouettes personnes que je vois avec plaisir hors RDT.

RDT, c'est pas meetic, et c'est pas facebook non plus. J'avoue que je trouverais plutôt bizarre un message qui en résumé donnerait "Tu veux être mon amie? (voire plus si affinité)"

Je suis assez d'accord avec Milday, je pense que ce sont des choses qui se font naturellement quand tu as croisé plusieurs fois les personnes et que tu t'entends bien avec.

Arriver à écrire le genre de message que tu décris, c’est prendre un risque et pour beaucoup cela fait peur. C’est accepter que l’autre y réponde à sa manière – ce ne sera peut-être pas la réponse que l’on espère – puis, c’est aussi accepter que l’autre n’y réponde pas. Peut-être aussi que parfois il est bon de ne rien faire et de laisser le hasard s'en charger, de rencontrer plusieurs fois les mêmes personnes sans l’avoir cherché et finir par trouver leur présence agréable et rassurante  smile  

Tout est éphémère dans la vie. Rdt aussi (enfin les membres happy ) on apprécie un moment sans rien attendre en retour. Chacun voit rdt comme il le veut, mais de là à voir une certaine véracité dans les rencontres via internet, le chemin est long happy .

Par tes phrases,le vécu,  les craintes mais aussi l espoir ...

Je me dit que je ne suis donc ps le seul ni un objet authentique  ni démodée  mais qui ce dit que tant qu  il y a de la vie il y a de l espoir....

Connectés

Tu dois être connecté pour voir la liste des membres connectés