Rencontre du temps

Ni beau, ni prince, ni charmant et pourtant

Tout au long de ma vie, je rêvais de rencontrer un beau prince charmant. Pas celui sur son beau cheval blanc mais s'il était suffisamment convenable, ca me suffisait déjà. Et pourtant, il tardait à arriver. J'en ai rencontré qui n'était ni beau, ni prince, ni charmant. Ce sera finalement bien dans un bar à Ermont que je te rencontrerais, il y a de ca 15 ans. Tu as commencé à danser avec moi, et je pensais que tu n'étais qu'un type bourré de plus. Tu m'as demandé pour sortir dehors et discuter et c'est ce que nous avons fait, j'acceptais surtout par politesse, nous sommes donc sortis mais tu es devenu muet d'un coup, ne trouvant plus tes mots, ne sachant plus quoi faire, c'est alors que tu as essayé de m'embrasser et... que je t'ai évité. Le mal aise ambiant a laissé place à la discussion et finalement, tu as réussi à obtenir mon numéro de téléphone. Et c'est là que tu as commencé à trimer et galérer. Tu m'appelais tous les 3-4 jours après mes cours, tantôt pour me proposer un verre, tantôt pour me proposer un ciné, propositions que j'acceptais ou refusais au gré de mes envies. La moitié du temps, tu tombais sur ma mère qui 'appelait en disant "c'est pour toi, c'est encore lui". Ca a tenu comme ca quelque chose comme 2-3 mois, 2-3 mois pendant lesquels je suis passé de celle qui pensait "pfff... il n'est ni beau, ni prince, ni charmant, en plus, il est un peu lourd des fois, et il est un peu gros" à celle qui pensait "finalement, il est charmant et en plus il est marrant". Quoiqu'il en soit, c'est bien dans ce même bar où on s'est rencontrés la première fois, après quelques mois de galère pour toi, pendant que nous dansions, que finalement nous nous sommes embrassés. Tu semblais l'homme le plus heureux du monde. Depuis, un petit garcon (devenu grand) et une petite fille sont apparus et même si nous ne sommes pas toujours d'accord sur tous les points, et même si tu laisses trainer tes outils partout et que ca tend à m'exaspérer parfois, je continue à t'aimer. Ta pétale bleue...
(3) (0)
Commenter

continue à l'aimer car moi j'ai trouvé le prince que tu cherchais et pendant 28 ans je l'ai adoré et idolatré pour recevoir mon c4 et apprendre qu'il aimait toujours celle qu'il avait connu 30 ans auparavant et qui venait d'être plaquée donc libre c'est une fameuse chutte et je ne peux plus faire confiance à aucun homme depuis .

bonne chance à toi pioupiou 

C'est beau... love

Connectés

Tu dois être connecté pour voir la liste des membres connectés